Société

48 mois d’emprisonnement dont 7 assortis de sursis et interdiction d’accès au territoire togolais pendant 5 ans contre le prophète Maranatha Mashia


PROCES MASHIA

48 mois d’emprisonnement dont 7 assortis de sursis et interdiction d’accès au territoire togolais pendant 5 ans, c’est la condamnation infligée au prophète Maranatha Mashia, de son vrai nom Saturnin Moungonga et son épouse. La délibération du procès a été prononcée hier au palais de justice de Lomé. Au Total, 14 chefs d’accusation sont portés contre le prophète et sa femme. Entre autres : escroquerie, complicité d’escroquerie, omission de porter secours à une personne en danger, menaces de mort, séquestration, faux et usages de faux et pédophilie. Parmi ces accusations, la cour retient finalement la complicité et le délit de la fausse déclaration contre le prophète Maranatha et son épouse. Détenus depuis le 12 juillet 2014 à la prison civile de Lomé, le prophète et sa femme ont déjà passé plus 41 mois à la prison civile de Lomé. Ils ont donc déjà purgé presque la peine qui vient d’être prononcer. Ils seront donc libérés et expulsés du sol togolais. L’un de leurs avocats, maitre Dodji APEVON, pense tout simplement que c’est un procès malheureux. kanal fm vous propose de l’écouter

 

Les fidèles du prophète Maranatha Mashia ont fait massivement le déplacement du tribunal pour suivre l’étape finale de ce procès. Après avoir suivi le délibéré, ils estiment que cette situation n’est qu’une épreuve pour leur leader. kanal fm vous propose de les écouter

 

 


3 commentaires sur 48 mois d’emprisonnement dont 7 assortis de sursis et interdiction d’accès au territoire togolais pendant 5 ans contre le prophète Maranatha Mashia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *