Economie

la deuxième conférence des donateurs de la région Afrique occidentale et centrale de l’organisation mondiale des douanes


OMD

En février dernier, l’accord sur la facilité des échanges a été mise en vigueur, mais les normes de cet accord peinent toujours à être traduites dans les actions par les pays signataires. Et pour changer la donne, la deuxième conférence des donateurs de la région Afrique occidentale et centrale de l’organisation mondiale des douanes planche sur le sujet depuis hier à Lomé. La rencontre se déroule autour du thème « Faciliter les échanges et sécuriser la chaine logistique, une priorité pour les douanes AOC et les partenaires au développement ».  Pendant 5 jours, des délégations de 23 pays des deux sous régions africaines et d’ailleurs vont échanger et réfléchir sur la mise en œuvre des dispositions de cet accord qui vient simplifier et moderniser les échanges dans nos pays. La conférence est organisée par la douane togolaise avec l’appui financier de la douane chinoise. Emmanuel Kodjo ADEDZE, commissaire général de l’OTR pour des précisions.

 

Jusqu’à présent 10 pays seulement dont le Togo ont signé cet accord dit de Paris. Alors qu’est-ce-que les Etats gagnent en signant cet accords ? Kanal Fm  vous propose d’écouter Colonnel Malan ASSADOU, directeur de cabinet du vice-président OMD/AOC pour la réponse.

 


Un commentaire sur la deuxième conférence des donateurs de la région Afrique occidentale et centrale de l’organisation mondiale des douanes

Les commentaires sont fermés