Société

les tirs de gaz lacrymogènes ont envahi tout le long du Lac dont le degré de nuisance a secoué toute La localité de Sewatikope


MMLK

La localité de Sewatikope, non loin de Kpeme dans la préfecture des lacs, située au bord du lac Togo, est reconnue comme un point névralgique de stockage, de chargement de  l’essence en provenance des pays fournisseurs. Étant au carrefour du trafic, les forces mixtes de sécurité y patrouillent régulièrement et placent des guets – apens aux contrebandiers.

Pour cette opération, ces forces se servent souvent de leurs traditionnelles méthodes qui consistent à tirer et à jeter des gaz lacrymogènes dans la zone sans faire la distinction entre les trafiquants, les populations et les passagers qui traversent le lac à bord des pirogues.

Dans cette confusion, cela crée des désagréments dont les auteurs font souvent fi . C’ est le cas qui a prévalu ce vendredi 11 août 2017 dont les conséquences ont été ressenties à Badougbe,l autre village riverain. Durant toute la demi-journée, les tirs de gaz lacrymogènes ont envahi tout le long du Lac dont le degré de nuisance a secoué toute la localité. Des femmes, des enfants et des jeunes ont inhalé contre leur gré de poudres fumantes et piquantes des gaz lacrymogènes avec le ralentissement immédiat des activités commerciales et économiques. Les piroguiers ont dû rebrousser chemin pour épargner la vie des passagers alors que c est le jour du marché de vogan animé par des milliers de commerçants qui transitent par le lac. Selon les témoins sur les lieux, une personne appréhendée mais non concernée par le carburant, aurait été relâchée, un enfant tombé évanoui pour suffocation a pu retrouver la vie plus tard le soir. Une délégation du MMLK, présente dans la zone, est allée constater réellement  les faits et a compatit aux douleurs et aux souffrances de ces populations.

C est le lieu pour le MMLK de déplorer cette méthode qui continue de nuire à la vie des citoyens et d’appeler les autorités concernées à procéder autrement pour préserver la quiétude et les droits de ceux qui ne sont pas impliqués dans le commerce et la vente du carburant.


2 commentaires sur les tirs de gaz lacrymogènes ont envahi tout le long du Lac dont le degré de nuisance a secoué toute La localité de Sewatikope

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *